Willy Berquier et le KABCA avaient facilement battu Cergy à l’aller et espèrent que l’histoire va se répéter. Willy Berquier et le KABCA avaient facilement battu Cergy à l’aller et espèrent que l’histoire va se répéter. Photo Stéphane Steimer

Ne changez rien !

Au terme d’un cycle aller très abouti, les Kaysersbergeois sont seuls leaders de la poule D de N2 (10V, 3D). La phase retour, qui débute demain à Cergy, doit propulser le KABCA vers la N1.

 

Ils pourront toujours ruminer leurs trois revers, à Holtzheim (65-64), Tremblay (81-77) – la lanterne rouge – et Recy (80-71). En de rares occasions, durant la phase aller, les Kaysersbergeois ont déjoué et quitté le parquet la tête basse. Il n’empêche, avec dix succès au compteur – dont deux probants à Pfastatt (60-68) et dans l’antre du WOSB (72-74) – les hommes de Fabien Drago ont réussi « l’une des premières parties de saison les plus sérieuses et les plus prolifiques » depuis l’accession du KABCA en N2, en 2008.

« Le moindre relâchement peut nous coûter une victoire »

« On a assumé notre statut de favori, on ne s’est pas caché, apprécie l’entraîneur haut-rhinois. On sait également que le moindre relâchement peut nous coûter une victoire. Il n’y a donc pas d’excès de confiance, d’autant que les poursuivants ne sont pas loin derrière… »

Pour l’heure, les principaux concurrents de “KB” se nomment Pfastatt et Recy/Saint-Martin (9V, 4D). Le WOSB (8V, 5D), lui, est en embuscade. Mais que devient donc Cergy, l’épouvantail de la saison dernière ? Les Franciliens, qui accueillent Kaysersberg demain, semblent avoir toutes les peines du monde à digérer, non pas les fêtes de Noël, mais le scénario traumatisant vécu au printemps dernier lors des barrages d’accession en N1. En position de force après avoir laminé Brissac (47-66) dans sa salle lors du match 1 des play-offs 2017, les partenaires de Grégory Filet avaient ensuite sombré à domicile face au même adversaire (72-79 et 59-71), manquant à la surprise générale la montée à l’étage supérieur.

Sept mois plus tard, Cergy (9e, 6V, 7D) n’est plus que l’ombre de l’équipe qui terrorisait sa poule, l’an dernier en N2. « Cette formation subit peut-être le contrecoup de la saison passée, opine Fabien Drago. À sa décharge, la perte du meneur Oumarou Sylla (parti à Gries-Oberhoffen, ndlr) n’a pas été un cadeau.

Mais compte tenu du groupe présenté sur la ligne de départ en septembre, je persiste à penser que ce club n’est pas à sa place actuellement. »

Jovovic, la « pièce maîtresse »

L’effectif parle de lui-même. Même s’ils ont bien bourlingué, l’intérieur serbe Bosko Jovovic (34 ans, 2,05 m) ou encore l’ancien meneur professionnel Modibo Niakaté (36 ans, 1,85 m) – entrevu à Roanne, Chalon-sur-Saône et Limoges – ne sont pas encore en bout de course. Le premier nommé (11,7 pts de moyenne) est même identifié comme la « pièce maîtresse » du jeu francilien. « Il a un petit tir à mi-distance, il est fort dos au panier et va au rebond », énumère le coach kaysersbergeois.

Le stratège alsacien a, de son côté, préparé l’affrontement comme il se doit, en programmant deux matches amicaux durant la trêve. Après avoir concédé une anecdotique défaite à Souffelweyersheim (N1), le 3 janvier, et s’être imposé face à Lons-le-Saunier (7e de la poule A de N2), le 6 à Belfort, le KABCA est prêt à remettre le bleu de chauffe en championnat. « Tout le monde est concentré et conscient de la tâche à accomplir », résume Fabien Drago.

Le leader est bien décidé à tenir son standing.

 

Source : L'Alsace, Amaury Prieur.

Prochains Matches

Nos Coordonnées

Salle Théo Faller
20 rue des Tilleuls - 68240 Kaysersberg
Tel: 03 89 78 12 39

Salle Bernard Leiber
route de Labaroche - 68770 Ammerschwihr
Tel: 03 89 47 10 07

Vous êtes ici : Accueil Actualités Championnat NM2 Ne changez rien !