“KB” en mode championnat

Pour son troisième match amical en six jours, Kaysersberg s’est attaché à livrer un combat durant 40 minutes, hier face à Speyer. Le KABCA a nettement dominé son hôte allemand.

Kaysersberg a offert un nouvel aperçu de son potentiel offensif, hier lors de la réception de Speyer, pensionnaire de deuxième division outre-Rhin. Kennedy, la recrue phare de “KB”, ne tarde pas à débuter son show à longue distance. Les shoots soyeux de l’élégant ailier canadien permettent au KABCA de signer un 13-0 (18-4, 5e ). Walter, l’autre tireur d’élite maison, entre en scène. En périphérie, l’arrière aux doigts de fée envoie trois “bombinettes” qui confortent le break haut-rhinois (37-23, 14e).

Plutôt efficaces défensivement, les coéquipiers de Willy Berquier coupent à merveille les lignes de passe et s’offrent, du coup, un nombre élevé de contre-attaques. Après un énième missile de Kennedy, les Allemands sont largués (46-29, 17e ).

« On a affiché un pourcentage de réussite assez insolent en première mi-temps, relève Fabien Drago, l’entraîneur alsacien. Mais il faut aussi qu’on soit capable de trouver d’autres solutions pour se faciliter la tâche. C’est pour cette raison que j’ai demandé à mes joueurs d’amener davantage la balle à l’intérieur après la pause. »

La consigne est respectée, mais les artificiers locaux ne cessent pas pour autant de s’illustrer. Walter a toujours la main chaude et décoche trois flèches supplémentaires derrière l’arc (57-39, 25e ).

Entorse de la cheville pour Godin ?

Le troisième quart est néanmoins gâché par la contrariante blessure de Godin, déséquilibré lors d’une pénétration. « J’espère que ce n’est pas trop grave, soupire le coach du KABCA. Je pense qu’il souffre d’une entorse à la cheville gauche. Le médecin nous en dira davantage demain (aujourd’hui). »

Après s’être tordu de douleur une poignée de secondes sur le parquet, l’ancien extérieur du FC Mulhouse regagne le vestiaire en grimaçant, non sans s’appuyer sur les larges épaules de ses compères Tew et Diagne.

Ce dernier évacue sa rage, palpable depuis l’entre-deux, en s’adonnant à son exercice favori : le contre en haute altitude. L’intérieur, qui pourrait sans doute prétendre au titre de roi du jump dans le Haut-Rhin, “bâche” à deux reprises son vis-à-vis, pour le plus grand bonheur d’un public toujours aussi participatif (65-48, 30e ).

« C’est ce rythme que l’on va vivre »

La timide révolte de Speyer, matérialisée par les arabesques du duo Woodmore – Schwartz, ne remet pas en cause la convaincante victoire du KABCA (76-65, 37e ). Berquier et consorts ont beau disputer là leur troisième match de préparation en six jours, leur débauche d’énergie restera intacte jusqu’au bout (85-69, 39e ). « Avant la rencontre, j’ai expliqué aux garçons qu’ils ne pouvaient pas invoquer la fatigue comme une excuse, confie Fabien Drago. C’est ce rythme que l’on va vivre toute la saison. Dès la fin du mois, nous disputerons quatre confrontations en dix jours (*). »

Après s’être incliné face à GET Vosges (74-78) mardi dernier et Souffelweyersheim (63-73) vendredi, “KB” s’est définitivement mis en mode championnat, hier. Vivement la suite…

Les chiffres

KAYSERSBERG 87-72 SPEYER (D2 ALL.)

Quart-temps : 24-17, 27-18 (mi-temps: 51-35), 16-14 (67-49), 20-23. Salle Théo-Faller. 250 spectateurs. Arbitres: MM. Bazine et Schmitt.

KAYSERSBERG : Berquier 11, Godin 6, Kennedy 19, Tew 1, Ndiaye 10, puis Walter 20, Tarris 11, Diagne 4, Buttner 5.

SPEYER : Salto Sabate 7, Kreis 6, Schwartz 16, Kuppe 12, Acosta 5, puis Woodmore 18, Mugagan 2, Mwagboso 6, Meier.

 

Source : DNA, Amaury Prieur.

https://c.dna.fr/sports/2018/09/03/kb-en-mode-championnat