“KB” à la relance

Après avoir maîtrisé Get Vosges et souffert à Souffelweyersheim, Kaysersberg s’attaque dans son antre à Orchies, un des favoris de la poule.

Ils avaient rêvé de réussir un coup fumant à Souffelweyersheim. Mais mardi, le BCS était trop fort et a ramené le KABCA à la réalité d’un promu.

Kevin Walter reconnait d’ailleurs que l’adversaire était supérieur ce soir-là. « C’est une équipe qui va jouer les premiers rôles, incontestablement. Leur jeu est déjà huilé, bien en place. Chacun sait ce qu’il doit faire, ça défend dur, physique et ils sont en avance sur nous. On va donc travailler encore plus pour essayer de les rattraper. »

Battu de 22 points (65-43), “KB” a-t-il raté son match ou son adversaire a-t-il réussi une partie de haut niveau ? « Sans doute un peu des deux, poursuit l’arrière haut-thinois. C’est vrai qu’ils ont été très bons, mais de notre côté, si on ne marque que quarante-trois points, c’est qu’on n’a pas réussi un grand match. »

Il est vrai que Kaysersberg n’a pas connu la même adresse à trois points que face au Get : 3/18 contre 8/17. « C’est sûr que c’est plus facile de s’imposer quand tu es adroit, que le contraire. Il faut que notre jeu ne se résume pas à gagner quand on est adroits et perdre quand on est maladroits. On doit trouver un équilibre entre jeu intérieur et extérieur qui nous permette de rester dans le match, même si on a des temps faibles. On a pas mal de nouveaux joueurs et il faut trouver des automatismes. Ça peut prendre un peu de temps parce qu’on ne s’entraîne pas autant que la plupart des autres équipes. »

« Ne pas donner de points faciles »

Quant à ce visage très différent qu’il a présenté à trois jours d’intervalles, il fait partie du jeu. «Le championnat de N1 est très long, et on joue parfois de manière très rapprochée. Il faut donc faire la part des choses. Tu peux être euphorique un soir, et juste après, prendre une tôle. »

Pour l’ancien Mulhousien, son équipe doit donc s’appuyer sur ses points forts avant tout. A cet égard, la défense reste un argument de premier plan. 64 et 65 points encaissés pour ses deux premiers matchs de N1, “KB” est incontestablement dans les clous dans ce secteur. « De toute façon, c’est notre marque de fabrique depuis plusieurs saisons. Je nous ai trouvés cohérents, même si on fait encore des erreurs et qu’on peut s’améliorer. Mais il faut qu’on travaille mieux en attaque pour ne pas prendre de contre-attaques et des points faciles sur nos pertes de balles. »

Ce soir, c’est encore un sacré test pour les Haut-Rhinois à domicile avec la venue d’Orchies, un “gros” du championnat. « Ils sont tous gros pour nous ! », s’amuse Kevin Walter, avant de poursuivre plus sérieusement. « Il fallait absolument prendre Get Vosges à la maison, qui évolue dans les mêmes sphères que nous. Contre Orchies, j’espère qu’on va poursuivre notre marche en avant à domicile. Pour avoir une chance, il faudra une grosse défense, qu’on se batte du début à la fin et qu’on soit portés par notre public. »

Pour contrarier les objectifs élevés des Nordistes et leur infliger leur première défaite, KB devrait présenter le même groupe qu’à Souffelweyersheim, sachant que son capitaine Berquier est toujours indisponible.

Source : DNA, Guy Thomann (https://c.dna.fr/sports/2018/09/29/kb-a-la-relance)