Kaysersberg peut faire un pas de géant vers le maintien ce soir. Pour cela, il lui faudra mater Récy/Saint-Martin, trois jours après avoir dominé Aubenas.

C’est peu dire que “KB” a fait une belle opération ce week-end. Non seulement, les joueurs de Fabien Drago ont effacé l’affront du match aller (51-86) à Aubenas en s’imposant nettement 72-52, mais en plus, les résultats de toutes les autres rencontres de la journée sont favorables au KABCA, qui a pris un point à tous ses rivaux directs.

« On avait deux gros matches en quatre jours contre des équipes situées derrière nous, On a fait la moitié du chemin à Aubenas », estime le meneur Jonathan Godin.

Comme ils l’espéraient, les Haut-Rhinois sont maîtres de leur destin. Pouvant le faire basculer presque définitivement du bon côté ce soir – il faut laisser quatre équipes derrière soi à l’issue de la première phase.

Actuellement 10es , Godin et ses coéquipiers comptent deux points d’avance sur Récy/Saint-Martin et Andrézieux. Deux adversaires qui vont se succéder à la salle Faller.

Justement, les Champenois de Récy viennent de prendre vingt-cinq points à domicile face à Boulogne, après trois victoires contre des rivaux directs.

L’équipe de Grégoire Pastres a jusqu’à présent démontré un certain savoir-faire face aux équipes de sa catégorie (six victoires cette saison), battant une fois… Kaysersberg (81-70 à l’aller) notamment.

En favoris

« On avait bien commencé, et puis Thimon avait pris feu à trois points et nous avait fait mal sur la fin de match, se souvient le meneur du KABCA. Mais ce n’était pas du tout les mêmes conditions. On n’avait pas encore Adomas (Drungilas) , c’était une période où on n’était pas bien. C’est totalement différent aujourd’hui. »

Malgré ce revers du match aller, “KB” va pour une fois endosser le costume de favori. « C’est quand même un championnat relativement ouvert, relativise l’ancien joueur de Mulhouse. En décembre, on était presque condamnés et on a réussi quelques exploits à l’extérieur. Alors, oui, on est favoris parce qu’on est chez nous et mieux classés. »

Comme souvent dans ce type de rencontre qui vaut cher, le match ne va pas forcément se jouer que sur la qualité de basket. « Ça peut se jouer sur le mental, mais on est en confiance en ce moment, et on va jouer le coup à fond. Il faut surtout qu’on reste dans ce qu’on fait actuellement et qu’on réussisse une grosse prestation défensive comme à Aubenas. »

L’enjeu est en tout cas alléchant pour le KABCA qui peut toucher le jackpot alors que Récy peut perdre gros. Un succès offrirait en effet à “KB” trois victoires d’avance sur les Champenois (éventuellement quatre en cas de succès supérieur à onze points). Ce serait presque l’assurance de pouvoir disputer cette saison encore au moins quinze matches sans stress et avec une ambition pourquoi pas grandissante.

Dans le cas contraire, “KB” gardera son sort entre ses mains mais il faudra cravacher jusqu’au bout. « Le plus tôt on sera maintenu, le mieux ça sera, conclut Jonathan Godin. Après, on pourra toujours envisager autre chose. »

Source : DNA (https://c.dna.fr/sports/2019/01/29/tout-a-gagner)