“KB” n’avait pas les armes

Kaysersberg était beaucoup trop diminué hier soir à Boulogne pour soutenir la comparaison avec les Maritimes. L’ampleur de la défaite donne toutefois mal à la tête (115-64).

Le match à Boulogne n’était certes pas coché sur le calendrier de Kaysersberg, parti le disputer en effectif très réduit. De là à prendre 51 points dans la musette (105-64)… Fabien Drago assume crânement la « rouste » anticipée et se tourne d’ores et déjà vers ce qui est annoncé comme « le match le plus important de la saison » le week-end prochain face à Andrézieux, où se jouera, en grande partie, le maintien dès la première phase de son équipe.

– Comment expliquer cette déroute ?

On s’attendait à quelque chose de très compliqué. On y est allé avec l’idée de faire de la résistance dans l’adversité, de faire le dos rond, dans des conditions extrêmes, avec 3 joueurs du 5 de base en moins (ndlr Drungilas, Godin et Tarris). Mais ça s’est tout de suite mal passé. On a très mal commencé en attaque où on n’a pas marqué de points. On a perdu beaucoup de ballons et pris des contre-attaques contre une équipe par ailleurs très adroite à 3 points. À la mi-temps, le mal était fait. Ensuite, c’était un peu mieux. La deuxième période a été plus conforme à un scénario acceptable.

– -51 à l’arrivée, ça pique un peu, quand même ?

C’est évidemment humiliant et frustrant. Et c’est sûr que dans les journaux ou sur les réseaux sociaux, ceux qui voudront ne voir que le score vont s’en donner à cœur joie. Encore une fois, on a joué contre une très grosse équipe. Mais on est des grands garçons, on va assumer et il n’y a pas à gamberger là-dessus. Ce n’est qu’une défaite dans un match qui vaut deux points et on ne jouait pas notre maintien sur cette rencontre.

– Qu’est-ce qu’on peut retirer d’un tel déplacement ?

On était partis avec trois objectifs. D’abord, jouer ce match et donner du temps de jeu à Arthur (Buttner), Hugo (Bourblanc) et José (Djadjo). Ensuite, se comporter en équipe et les garçons l’ont fait courageusement avec le peu d’armes qu’ils avaient, ils ont joué sans se désolidariser et ont fait ce qu’ils ont pu. Enfin, rentrer sans un nouveau blessé. C’est ce qui s’est passé.

– En parlant des blessés, qu’en est-il ?

Adomas (Drungilas) était suspendu. Comme il était grippé, il n’a pas fait le déplacement. Mais il sera là samedi. Laurian (Tarris) devrait reprendre l’entraînement mercredi. Quant à Jonathan (Godin), on n’en sait pas plus pour l’instant, il est arrêté et on espère une bonne nouvelle pour la semaine prochaine. J’espère que tous les trois pourront nous apporter quelque chose. Ce qui est embêtant, c’est que l’équipe ne sera pas au complet à l’entraînement. Lundi (aujourd’hui), on a deux séances de récupération, avec vidéo, mardi deux séances de shoots, individuelle et collective. On a également rajouté une séance mercredi, en plus de celle de jeudi.

– De quelle manière allez-vous préparer vos joueurs mentalement à ce rendez-vous décisif ?

Je pense que déjà, la frustration du match de Recy doit être une source de motivation. Ensuite, chacun doit trouver en lui-même la force pour répondre présent à ce rendez-vous crucial et arriver avec un esprit conquérant. En décembre, alors que tout le monde nous voyait condamné, on a fait un super boulot pour se repositionner. De temps en temps, comme ce week-end, on prend un rappel de ce qu’est le niveau de la N1. Andrézieux constituera un passage obligé pour le maintien.

Ce ne sera pas simple, mais je préfère être dans notre position que dans la leur. C’est le match le plus important de la saison. On a grillé un joker contre Recy. Cette fois, il n’y aura pas de séance de rattrapage. Je donne rendez-vous à tout le monde samedi pour un match à haut risque.

 

Source : DNA, Guy Thomann

Les chiffres

Résultats

Équipe1234TRésultat
Boulogne-sur-mer30292630115Victoire
Kaysersberg Ammerschwihr818201864Défaite

Boulogne-sur-mer

MIN PTS 2PR 2PT 2P% 3PR 3PT 3P% LFR LFT LF% RO RD REB Pd BP INT Co Fco Fpr EV
01153044015290101401126032914014170

Kaysersberg Ammerschwihr

# Joueur MIN PTS 2PR 2PT 2P% 3PR 3PT 3P% LFR LFT LF% RO RD REB Pd BP INT Co Fco Fpr EV
4Hugo BOURBLANC13:3821250.0010.00000220000202
6Arthur BUTTNER21:29211100.0020.00001123000405
8Kevin WALTER20:3851520.01812.5000000232023-5
10Jonathan GODIN0:0000000000000000000000
11Elson MENDY29:421661735.31425.01250.0571265003314
12Amadou DIAGNE28:4184666.7030.000033602322312
14José DJADJO20:37844100.0010.000020210001110
30Jermel KENNEDY38:34175862.52633.31250.002232101213
92Alioune TEW26:4162540.00002450.0461013102210
 Total 64244850.042516.04850.0152136161572171461