Revenu de l’enfer

Largué en seconde période, Kaysersberg s’est démené pour arracher un succès brouillon mais ô combien précieux face à Andrézieux.

Pour cette rencontre décisive pour le maintien, la deuxième en dix jours à domicile, on allait savoir si “KB” avait retenu la leçon après le raté de Recy (68-75). La réponse est oui, enfin pas tout à fait. Car face à Andrézieux, qui restait pourtant sur une série de six revers de rang en N1, les Alsaciens ont le plus souvent déjoué.

Contrairement à la semaine passée, les Alsaciens se sont cette fois-ci manqués en première mi-temps achevée sur un famélique 1/9 derrière l’arc et un violent 7/18 aux lancers francs. Les Ligériens, adroits durant les vingt premières minutes (61 % de réussite), n’en demandaient pas tant. Surtout le trublion Fabyon Harris, insaisissable à la mène (16 points à 100 % à la pause). Les pénétrations et les hook de l’ex-Souffelois ont fait souffrir plus que de raison une défense haut-rhinoise bien trop passive (18-24, 10e ).

Dans le dur, le KABCA n’a pas pu compter sur ses cadres pour redresser la barre à l’image d’un Kennedy incapable d’organiser le jeu en l’absence de meneur, Jonathan Godin, de retour de blessure, étant sans doute encore un peu court. Incapable de poser le jeu, avec une confiance en berne, ce qui s’est traduit par des paniers faciles abandonnés sous l’arceau et un manque de prise d’initiatives, le promu se dirigeait alors vers une nouvelle désillusion (32-50, 22e).

Grande fébrilité

Et pourtant, au moment où plus personne ne s’y attendait, “KB” a su retrouver de l’adresse extérieure tout en protégeant mieux sa raquette. Le réveil a pris la forme d’un 12-3 (57-59, 29e ). Le début d’un nouveau match. Un match que “KB” a finalement remporté.

Tour à tour les deux équipes ont justifié leur place actuelle en bas du classement en faisant preuve d’une grande fébrilité. Kaysersberg s’est une nouvelle fois décomposé à l’entrée du dernier quart. Et le primé sur contre-attaque de Bassine ressemblait à un coup de massue définitif (59-72, 35e ). Mais l’énergie du désespoir déployée par les “Vignerons”, et une pluie de flèches décochées derrière l’arc, par Walter et Kennedy à 30 secondes de la fin (82-81), ont métamorphosé le money-time. Et permis au KABCA d’engranger, peut-être, sa victoire la plus importante de la saison.

 

Source : DNA, Julien-Thomas Will (https://c.dna.fr/sports/2019/02/10/revenu-de-l-enfer)

Les chiffres

Résultats

Équipe1234TRésultat
Kaysersberg Ammerschwihr1814252885Victoire
Andrézieux-Bouthéon2419192284Défaite

Kaysersberg Ammerschwihr

# Joueur MIN PTS 2PR 2PT 2P% 3PR 3PT 3P% LFR LFT LF% RO RD REB Pd BP INT Co Fco Fpr EV
6Arthur BUTTNER0:0000000000000000000000
8Kevin WALTER27:021933100.03933.344100.002250103621
10Jonathan GODIN12:04300011100.00000001100003
11Elson MENDY 37:381871450.0010.044100.0381152203326
12Amadou DIAGNE26:0152540.00001250.01121104327
14José DJADJO0:0000000000000000000000
15Adomas DRUNGILAS37:35204850.02540.061060.0731052112524
30Jermel KENNEDY37:51133837.52450.011100.002254301412
77Laurian TARRIS19:24733100.0010.01425.01011010326
92Alioune TEW2:250000000040.0000020002-6
 Total 85224153.782138.1172958.6121628231285152493

Andrézieux-Bouthéon

MIN PTS 2PR 2PT 2P% 3PR 3PT 3P% LFR LFT LF% RO RD REB Pd BP INT Co Fco Fpr EV
0842642091705100423015167324140