“KB” sans pression

Versé dans la poule B, Kaysersberg entame ce soir face à Vitré la deuxième phase d’un championnat qui pourrait, en théorie, l’emmener vers la Pro B !

Les play-offs ne sont pas un concept révolutionnaire. Et on conçoit fort bien qu’ils puissent être un moyen intéressant de décider dans une division des montées pour les équipes de tête et des relégations pour celles de fin de tableau.

Mais quid des équipes du fameux “ventre mou” du classement ? Eh bien cette saison, pour les occuper un moment, les préposés à l’organisation de la N1 de la FFBB se sont surpassés.

Points conservés

Le groupe B de la saison 2018-2019 restera probablement dans les annales. Il va regrouper dix équipes, toutes celles classées entre la 5e et la 10e place lors de la première phase (Sorgues, Feurs, Charleville, Besançon et Kaysersberg dans la poule A, Angers, Tours, Vitré, Lorient et La Rochelle dans la poule B), sachant que les formations issues d’une même poule ne se rencontreront plus et conserveront les points marqués lors de leurs confrontations de la première phase.

Ainsi, Kaysersberg partira avec 3 victoires et 5 défaites dans ces play-offs. Dix matches (5 à domicile, 5 à l’extérieur) seront donc disputés par chaque formation contre les 5 équipes de l’autre poule. Tout ça pour sortir les 7 premiers (sur 10 donc), et les diriger vers une troisième phase à l’issue de laquelle une équipe décrochera l’accession en Pro B.

Kaysersberg débute cette deuxième phase à domicile. Sans aucune pression cette fois et face à une équipe de Vitré 8e de la première phase, mais bien placée en troisième position à l’entame de ces play-offs. “KB”, lui, est 8e pour l’instant, à un point de la dernière place qualificative.

Sans Drungilas

Les résultats de cette première journée donneront une indication quant à la valeur de chaque groupe. En tout cas, s’il veut maintenir le suspense quant à son avenir dans cette poule B, le KABCA ne peut pas se permettre de lâcher des points à domicile. Une défaite d’entrée lui compliquerait déjà singulièrement la tâche. Une victoire pourrait en revanche engendrer une dynamique positive.

Pour ce premier défi, l’équipe de Fabien Drago sera privée d’Adomas Drungilas qui a écopé de deux matches de suspension pour sa 6e faute technique. Le feuilleton n’est d’ailleurs pas terminé puisqu’il doit encore passer en commission pour les 7e et 8e  ! Le Lituanien risque donc fort de passer plus de temps comme spectateur que comme joueur pendant ces play-offs ! Autre absent : Arthur Buttner, pas encore remis de son entorse à la cheville

Source : DNA, Guy Thomann (https://c.dna.fr/sports/2019/03/22/kb-sans-pression)