Dans un communiqué publié ce dimanche matin, la Fédération a pris la décision d’arrêter l’ensemble de ses championnats (départementaux, régionaux et nationaux) et Coupes (Coupe de France notamment) pour la saison en cours, en raison de l’épidémie de Covid-19. Concernant la Ligue Féminine, la décision définitive sera prise le 10 avril.

Le handball et le volley-ball, notamment, avaient déjà pris la décision d’arrêter leurs championnats, le basket-ball en a fait de même ce dimanche.

La FFBB a consulté très largement, tout au long de la semaine. “L’ensemble des comités départementaux et ligues régionales, les 52 clubs de Haut Niveau (Ligue Féminine, Ligue Féminine 2 et Nationale Masculine 1), la Ligue Nationale de Basket et, autour de la Ministre des Sports, l’ensemble du sport professionnel français (football, rugby, basketball, handball, volleyball et cyclisme), la Fédération Internationale, d’autres fédérations de sports collectifs de salle, dont le handball et le volleyball, différents réseaux de collectivités locales, enfin, à plusieurs reprises, le Ministère des Sports” ont été sondés, indique le texte.

Suite à cette consultation, la Fédération a pris la décision d’arrêter définitivement toutes les compétitions pour la saison 2019-2020, sauf la Ligue Féminine. “Au regard des enjeux sportifs et économiques, la fédération estime nécessaire de tout mettre en oeuvre pour terminer ce championnat ; elle travaillera sur l’ensemble des solutions possibles, liées essentiellement à l’évolution de la crise sanitaire et des mesures gouvernementales qui seront prises. La fédération décide donc de maintenir la suspension de ce championnat jusqu’au 10 avril 2020, date à laquelle, il sera statué définitivement.”

Elite et ProB ne sont pas concernés

Les deux championnats professionnels gérés par la LNB (Elite et ProB) ne sont pas non plus concernés par cette décision.

Les championnats sont tous arrêtés à la dernière journée complète jouée pour chaque division, et le classement tient compte des bonus Trophée et Coupe de France et des sanctions sportives. Un ranking fédéral sera donc appliqué “pour classer l’ensemble des équipes seniors engagées dans les championnats fédéraux, régionaux ou départementaux, arrêtés à la dernière journée complète jouée pour chaque division, et tenant compte des bonus Trophée & Coupe de France et des sanctions sportives”.

Les décisions division par division

Nationale féminine 1

Ni titre de champion, ni accession, ni relégation. En cas de poule incomplète, application du ranking fédéral pour faire accéder autant d’équipes de NF2 que nécessaire.

Nationale féminine 2

Ni titre de champion, ni accession, ni relégation.

Nationale féminine 3

Ni titre de champion, ni accession, ni relégation.

Nationale masculine 1

En cas de reprise du secteur professionnel, les deux clubs relégués de Pro B seront remplacés par les deux premiers clubs de NM1 suivant le ranking fédéral, sous réserve du respect des obligations liées à l’accession en Pro B. Ni titre de champion, ni accession (sauf le cas précédent), ni relégation.

Nationale masculine 2

Ni titre de champion, ni accession, ni relégation.

Nationale masculine 3

Ni titre de champion, ni accession, ni relégation. Si une équipe de Championnat de France ne repart pas, application du ranking fédéral de la ligue régionale de cette équipe pour faire accéder une équipe en Nationale Masculine 3.

Championnats régionaux et départementaux, masculins et féminins

Ni titre de champion, ni accession, ni relégation. En cas de poule incomplète, application du ranking fédéral pour faire accéder autant d’équipes en championnat que nécessaire. Si une équipe de championnat régional ne repart pas, application du ranking fédéral du comité départemental de cette équipe pour faire accéder une équipe en championnat régional.

Dans son communiqué, la FFBB indique qu’elle “souhaite accompagner la sortie de la période de confinement en donnant rendez-vous à celles et ceux qui veulent se rassembler autour de leur passion pour le basket-ball et reprendre une activité physique. Elle met en œuvre un dispositif complet à destination des organisateurs (clubs, comités, ligues, associations, collectivités…), pour qu’ils partagent leurs différentes initiatives (tournois, matchs d’exhibition, plateaux, fêtes…).”

Fête nationale du minibasket reportée fin juin

“La Fédération souhaite ainsi permettre au plus grand nombre de venir partager de nombreux moments sportifs et festifs et ainsi les mettre aux couleurs de l’opération: « Retour au Jeu ».”

Enfin, la Fête Nationale du MiniBasket qui regroupe chaque année plus de 100000 jeunes, est reportée à fin juin, selon les opportunités et le volontariat des territoires.

Source : DNA

Translate »