« Continuer à avancer »

Dernier galop d’essai avant le coup d’envoi officiel de la saison la semaine prochaine. « KB », pour l’heure invaincu lors des matchs de préparation, reçoit ce vendredi le voisin mulhousien du MBA, dans une rencontre entre Haut-Rhinois toujours attractive, même si elle n’a pas encore d’enjeu officiel.

Pour l’instant, tout va bien pour le KABCA. 4 rencontres de préparation et 4 victoires, dont la dernière plutôt convaincante face à Golbey Epinal. On a vu le week-end dernier des esquisses de  belles promesses, tant individuellement, avec des joueurs qui montent en puissance, que collectivement, avec une forte envie de jouer ensemble. Restent encore ces 40 minutes pour peaufiner les derniers réglages avant d’essuyer les plâtres face à Lille mardi prochain.

Cette rencontre face à Mulhouse, en dépit de l’attrait qu’elle peut exercer pour de nombreuses raisons, restera cependant avant tout un match de travail pour les deux équipes. Evidemment, une victoire serait toujours bonne à prendre, mais elle ne saurait constituer un objectif prioritaire, comme l’affirme Fabien Drago : « Bien sûr, si on arrive à associer qualité et résultat, on est preneurs. Mais nous serons d’abord focalisés sur ce que cette opposition pourra nous apporter. En défense, il faut encore renforcer notre collaboration défensive, dans les aides, les duels st sur les pick and roll. Les relations en attaque sont également perfectibles, ainsi que la gestion du jeu, dans le choix entre l’accélérer et savoir le calmer à bon escient. Je préfère qu’on tente de faire des choses simples, avec le plus d’expertise possible, que de nous diluer dans ce qu’on ne maîtrise pas encore. »

A une semaine seulement du coup d’envoi du championnat et à 4 jours du premier match officiel, les amateurs de poker pourraient trouver  tentant de ne pas tout dévoiler de son jeu face à un MBA que l’on va retrouver à peine trois semaines plus tard lors de la troisième journée. Cette hypothèse est rapidement écartée d’un revers de la main par le technicien : « Je ne vois pas l’intérêt de cacher quelque chose. Bien sûr, il y a tellement d’axes de travail qu’on n’a pas encore eu le temps de s’attarder sur tout et que certaines phases de jeu ne seront pas encore opérationnelles ce vendredi, mais de là à le faire exprès, non. »

A l’inverse, est-il  envisageable de jouer à fond avec comme unique objectif de l’emporter pour prendre un ascendant psychologique sur l’adversaire ? Là, encore cette option  ne trouve pas grâce aux yeux du coach : « Bien sûr, ça reste un derby, c’est Mulhouse, et si l’opportunité se présente d’emmagasiner de la confiance, on la saisira. Mais le résultat ne sera  pas prioritaire au détriment des intentions. On a un plan de travail et on veut continuer à avancer, y compris en intensité. »

Quoiqu’il en soit, l’affiche est belle, et elle sera l’occasion pour les supporteurs espérés nombreux de commencer à se chauffer la voix et à prendre leurs marques pour arriver comme leur équipe  les plus performants possibles la semaine prochaine lors des premiers rendez-vous à domicile  « pour de vrai »  mardi en coupe face à Lille et vendredi  en championnat contre Lyon.

Kaysersberg Ammerschwihr — Mulhouse (À l’heure)

Translate »