Historique

Le basket à Kaysersberg

Un siècle d'histoire...

En 1923, ayant eu l’occasion d’assister lors d’une rencontre de gymnastes au Cercle Saint Joseph à Mulhouse à une démonstration de jeu de basket-ball, une poignée de sportifs Kaysersbergeois décidèrent de lancer cette activité, qui les avait enchantés, au sein de leur cercle, sous l’égide de l’Avant Garde du Rhin.

Le club connait à cette époque les premiers grands joueurs du club tels que Albert Brunsperger, Joseph Muller, Octave Aiolfi, Joseph Butterlin, Armand Halbmeyer, Louis Klinklin, Camille Hangarter, Emile Binhert, Jean Kuster, René Kalt ou encore Alphone Staub.

Photo : Terrain de la porte-basse des remparts à Kaysersberg en 1923.

Grâce à un réel enthousiasme, le club kaysersbergeois compte désormais en 1930 quatre équipes engagées dans le championnat. L’équipe première réussit à décrocher en 1933 le titre de champion du Haut-Rhin, premier titre du club.

Photo : De gauche à droite (haut) : Adrien Kieny, Falcinella, Robert Stoll, Jospeh Peter, Louis Bleicher, Rothenflug. De gauche à droite (bas) : Léon Faessler, Paul Denny.

Une année après le titre de champion du département, en 1935, l’équipe 1 monte en Championnat d’Alsace.
En 1945, année importante pour le sport kaysersbergeois, Théo Faller, l’un des membres fondateurs, crée les SRK (Sports Réunis de Kaysersberg). Il devient le premier président de cette entente.
Membres fondateurs : Théo Faller (président), Alphonse Staub, Jean Rauch, Robert Stoll, Henri Bleu, Rigobert Kohler, Paul Kalt, Louis Bund (Entraîneur).

Photo : L’équipe kaysersbergeoise de 1945 en blanc, composée de Kohler, Arnoux, Hoog, ?, Bund, Mure, Faessler, Herzog.

En 1950, Kaysersberg soulève pour la première fois la Coupe d’Alsace de Basketball. Le club engage “Dédé” Bourguignon en 1952, l’un des entraîneurs qui fut à l’origine du dynamisme du club. Puis, dès 1953, l’équipe première accède en Division Fédéral, ex-Championnat de France. Malheureusement, cette accession n’est pas concluante. Mais après cet essai dans le championnat national, l’équipe des SRK signe un bail de 7 ans en Division Fédérale.

Composée de Jean Rauch, Théo Faller, Robert Stoll (1953) ; Kohler, Acker, Bourguignon, Rittimann, Blanck J., Blanck M., Ritzenthaller C., Ritzenthaller J.P. (1954) ; Staub R., Ferrenbach P., Horny F., Fritz P., Rudinger C., Bentzinger E., Loewert F., Fritz R., Ritzenthaller C. (1958).

10 ans après, en 1963, l’équipe évolue en Championnat d’Alsace avec comme entraîneurs successifs Jean Blanck, Albert Kastler, André Kuntz, Pierre Fritz puis Jean-Pierre Steimer. Le club se dote entre-temps d’une salle des sports, construite en grande partie par les membres bénévoles. En 1977, le titre de champion d’Alsace est remporté par l’équipe, avec comme entraineur Jean-Pierre Steimer. Puis en 1978, le club des alsaciens accède à un niveau national en entrant dans le championnat National Masculin 4. Malheureusement, une seule saison sera effectuée à ce niveau.

 

Photo en haut : Equipe de 1966 lors des 32e de Coupe de France contre Thumérie.

Photo en bas : Champion d’Alsace 1977/78. Equipe composée par Schmitt Pascal (8), Blanck Philippe (4), Arnoux Claude (9), Muller Roland (11), Carabin Bernard (7), Fritz Pierre (13), Kohler Jean (10), Faessler Michel (5), Stoll Henri (6), Schmoderer Clément (14), Bentzinger Emile (12), Accroupi : Jean-Pierre Steimer (entraîneur). Debout (dirigeants) : Schmoderer Jean-Paul, Kastler A., Isselé G., Faller Théo, Pierrez Jean-Jacques, Stoll R., Ledontec.

3 ans après leur première accession en National 4, le club remonte dans ce championnat en 1981. L’équipe est alors dirigée par Jean-Luc Monschau, arrivé un an avant. Epoque très satisfaisante pour l’équipe, en effet, le club kaysersbergeois monte en Nationale 3 en 1982 où il évoluera pendant 6 ans. Sous les ordres de Jean-François Ossola, arrivé en 1985, Kaysersberg monte pour la première fois en Nationale 2  en 1987 (actuelle Nationale 1). En 1/4 de finale de la  Coupe de France, le club s’inclinera à domicile contre les pros du Montpellier PSC

Photo : Match contre Villeurbanne en 1983.

Le club redescend en Nationale 3 en 1992, après 3 ans passé en Nationale 2.

A partir de 1994, après quelques déboires, les jeunes du club rescapés sont descendus, année après année, dans les profondeurs des championnats. Le club change d’identité et devient le KABCA (Kaysersberg Basket Centre Alsace)

Progressivement, et sous la houlette de l’entraîneur Philippe Blanck puis de Bernard Carabin, l’équipe 1 a repris le chemin des victoires, et réussit à remonter en Championnat d’Alsace en 2001. L’équipe ne cesse de remonter dans les championnats et se retrouve de nouveau en Nationale 3 en 2004. En 2003, l’équipe 1 remporte la Coupe du Haut-Rhin Crédit Mutuel. Titre qu’ils garderont jusqu’en 2007.

Photo : Bernard Carabin (entraineur), Olivier Poisson, Jacky Barthelmé, Thierry Caspar, Didier Buchbacher, René Von Banck, Francis Arnoux (président), Arnaud Beyl, Frédéric Schmitt, ?, Fabrice Didierjean, Fabien Drago.

La salle Théo Faller est rénovée en 2005, et peut acceuillir un nombre plus important de spectateurs qu’auparavent.

En 2006, une page de l’histoire se tourne. Sous la présidence de Claude Arnoux, le Club de Kaysersberg et celui d’Ammerschwihr ont fusionné pour continuer sur de meilleures bases, après avoir évolué 6 saisons sour forme d’entente (Entente de la Weiss). Il se nomme aujourd’hui le KABCA (Kaysersberg-Ammerschwihr Basket Centre Alsace).

En 2008, l’équipe se retrouve en Nationale 2 après avoir terminé vice-champion de France NM3 lors des phases finales. Kaysersberg n’avait plus rejoué dans ce championnat depuis 1988 (20 ans).

En parallèle, Pauline Lithard, jeune joueuse prometteuse du KABCA, intègre l’INSEP et l’Equipe de France U15.

Photo : Eric Freyburger, Patrice Koenig, Guillaume Maurer, Olivier Poisson, Thomas Poisson, Julien Dabrowski, Stéphane Delattre, Claude Arnoux (Président), Cédric vesper, Fabien Drago (Coach), Guillaume Caspar, Guillaume Beyl, Nicolas Casagrande, Paul Gonzalez (Assistant).

En 2010, le club accède à la finale du Trophée Coupe de France. Kaysersberg rencontre Pau-Lacq-Orthez pour cette finale qui se déroule au Palais Omnisports de Paris Bercy. Malheureusement, Kaysersberg sera vaincu. 

En plus de cette finale, Johann Uhlen, un autre jeune joueur du club remporte le Championnat de France du Challenge Benjamins, qui se déroulait aussi à Bercy.

Photo : Debout : Laurent Seiler (assistant), Arnaud Gley (statistique), Philippe Caspar (assistant), Olivier Poisson, Eric Freyburger, Freddy Benjamin, Hugo Kuntz, Tomas Druktenis, Vincent Da Sylva, Henri Stoll (maire KB). Accroupi : Fabien Drago (coach), Emile Blaison, Thibaut RIff, Guillaume Caspar, Guillaume Beyl, Nicolas Casagrande, Cédric Vesper.

En 2016, le KABCA remporte le Trophée Coupe de France face à l’URB35 RENNES sur le score de 85 à 65, en finale à l’AccorHotels Arena (ex-POPB Bercy). Très certainement, le plus haut fait de l’histoire du club.

– Accédez à la Galerie Photos & Vidéos –

De gauche à droite (haut) : Baptiste Cransac, Olivier Poisson, Iann Bensaada, Yannick Gaillou, Sreten Cabarkapa, Ljubomir Avramovic.
De gauche à droite (bas) : Willy Berquier, Jérôme Kupferlé, Kévin Walter, Jean Freyburger, Quentin Pinvidic (assistant), Romain Schaal, David Kasdi (assistant), Fabien Drago (coach), Laurent Bicart (assistant-coach)

Pour la 3e fois en 8 ans, le club accède à la finale du Trophée Coupe de France en 2018. Kaysersberg rencontre Toulouse Basket Club, mais s’incline après prolongation dans un match très disputé.

La même année, le club termine 1er de poule en NM2 et accède en Nationale 1, 17 ans après avoir quitté le plus haut niveau que le club ait connu.

Equipe : Fond : Baptiste Cransac, Laurian Tarris, Sreten Cabarkapa, Abdoulaye N’Diaye, Amadou Diagne, Sébastien Gelb. Devant : André Hermann (préparateur physique), Fabien Drago (coach), Kevin Walter, Willy BErquier, Tommy Ghezala, Romain Schaal, Laurent Bicart (assistant-coach).

Le basket à Kaysersberg

L'histoire continue de s'écrire...